Verdict du 11 Novembre 2021 : Conditionnement de notre appel à une somme exorbitante !

C’est une décision historique, inédite et gravissime qui risquerait en plus de faire jurisprudence.

On continue dans l’inédit et le jamais vu : la condamnation de Libourne était orientée et démesurée, aujourd’hui c’est un droit d’appel exorbitant qu’on nous impose.

La décision exécutoire de Libourne, assortie de la somme exorbitante de 125 000 € qui vaut caution de droit d’appel, est une manœuvre supplémentaire pour nous empêcher d’user de ce droit puisque ni l’association ni la porte-parole n’ont cette somme.

L’association ne perçoit AUCUNE subvention et elle composée uniquement de membres bénévoles.

Elle ne vit que de ses adhésions (- de 500 adhérents) et de dons.

Pour nous aider, c’est ici : SOUTIEN à AAT et VALERIE MURAT

Si vous préférez adhérer ou faire un don par un autre moyen, vous pouvez télécharger les informations ici

Lire la suite

Pestiriv / Vendanges 2021 : un goût d’emmerdes

PestiRiv, une étude inédite sur l’exposition aux pesticides des personnes vivant en zone viticole réalisée par l’ANSES et Santé Publique France. La première en France qui déterminera le niveau de contamination des riverains des vignobles par les pesticides.  

Certes, il ne s’agit en réalité que d’apporter une confirmation de données déjà en partie disponibles sur la propriété des pesticides à pouvoir contaminer autant les humains que l’environnement. Espérons qu’elle servira une réelle volonté politique et non qu’elle calera un bureau ou une armoire dans les ministères comme les déjà si nombreuses études qui alimentent la bibliographie sur les dangers des pesticides.

Cette étude qui se déroulera pour moitié en gironde, vient en réponse aux excès de cas de cancers pédiatriques de Preignac en sud gironde car précise SPF « des remontées de signaux sanitaires parviennent de zones viticoles, avec notamment des cas de clusters de cancers pédiatriques proches de ces zones« . Ce qui dérange fortement le patron du civb, qui n’hésite pas à affirmer du haut de son siège de vigneron et de président de la luxueuse institution qu’il s’agit d’un biais dans l’étude scientifique !

Lire la suite

Retour sur le rassemblement et l’audience du 13 octobre devant la cour d’appel de Bordeaux.

L’interprofession et les 25 autres plaignants ont présenté leur demande de radiation de l’appel que nous avions intenté de la décision de Libourne. Leurs motifs : Nous n’avons pas payé la totalité des dommages et « je continuerais mes propos dénigrants ».

Place de la République, en réponse à l’appel à mobilisation de près de 30 organisations et personnalités la foule a commencé à se rassembler dès 9h30.

Lire la suite

Délibéré du Tribunal de Libourne / Plainte CIVB et Consorts contre AAT et Murat

Retrouvez dans cette publication, la condamnation que le tribunal de Libourne a prononcé contre nous le 25 février 2021

Une condamnation sur de simples allégations sans qu’aucune preuve soit apportée, ni demandée. Un alignement de la justice sur la volonté du CIVB et des 26 autres plaignants.

Lire la suite

Plainte du CIVB contre Alerte aux Toxiques / Communiqué de presse / Financement pour notre défense

Communiqué de presse en pdf

À la suite de la publication des analyses des vins labélisés HVE le 15 septembre 2020 [1] le CIVB a déposé une plainte pour « dénigrement collectif à l’égard de la filière des vins de Bordeaux ». En saisissant, aidé du meilleur cabinet parisien, la présidente du Tribunal de Libourne qui a signé une ordonnance en date du 19/10/2020, le CIVB réclame pas moins « une somme de 100 000 euros en réparation du préjudice collectif subi à raison de ce dénigrement » et l’interdiction de diffusion de ces publications outre diverses sommes annexes signifiant la mort sociale de nos actions. 

Lire la suite