Plainte du CIVB contre Alerte aux Toxiques / Communiqué de presse / Financement pour notre défense

Communiqué de presse en pdf

À la suite de la publication des analyses des vins labélisés HVE le 15 septembre 2020 [1] le CIVB a déposé une plainte pour « dénigrement collectif à l’égard de la filière des vins de Bordeaux ». En saisissant, aidé du meilleur cabinet parisien, la présidente du Tribunal de Libourne qui a signé une ordonnance en date du 19/10/2020, le CIVB réclame pas moins « une somme de 100 000 euros en réparation du préjudice collectif subi à raison de ce dénigrement » et l’interdiction de diffusion de ces publications outre diverses sommes annexes signifiant la mort sociale de nos actions. 

Lire la suite