Camp de saisonniers St Laurent du Médoc, des conditions de vie inhumaines !

En images,  les conditions de vie des saisonniers  en Octobre 2019 à Saint Laurent du Médoc, publiées ce matin sur Facebook.

Pas d’accès à l’eau, ni à électricité, des conditions sanitaires déplorables à l’abri des regards pour les petites mains de la viticulture Médocaine, dont une partie vend des bouteilles  à 3 chiffres !

Alerte aux Toxiques est horrifiée par ces conditions de vie imposées aux saisonniers qui constituent une véritable atteinte aux droits et à la dignité de ces hommes et de ces femmes tolérés par les différents élus locaux qui ne peuvent ignorer ce qui se produit sur leur territoire.

L’économie de la viticulture Médocaine ne peut se faire au détriment des droits fondamentaux des ouvriers agricoles. Les élus doivent prendre leurs responsabilités pour empêcher ces pratiques honteuses sur leur territoire.

Les consommateurs doivent prendre leur responsabilités en s’assurant que la viticulture qu’ils soutiennent condamne ces pratiques.

Qui ne dit mot consent.

 

 

Valérie Murat, Porte-parole.

France Bleue Gironde, Mélanie Juvé : A Saint-Laurent-Médoc, des travailleurs étrangers vivent dans un campement insalubre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s