Halte aux écotartufferies ! Pourquoi je n’ai pas participé à la Marche pour le Climat.

Au nom de l’association et personnellement, je suis très satisfaite de ne pas  avoir participé à cette « Marche pour le Climat » aujourd’hui à Bordeaux.

Une organisation désordonnée et opaque, des contre-manifestations au nombre de 4  ajoutées à un partenariat avec Climax le festival de Darwin que je boycotte depuis sa création tout comme ce lieu, ont non seulement rendu difficile la lecture de cet évènement et m’ont conforté dans ma volonté de ne surtout pas y être associée.

Même si je suis certaine des bonnes intentions de nombre de personne dans le cortège d’aujourd’hui et de celles qui dépenseront 30€ pour les concerts de Climax (1) et encore quelques dizaines d’euros de plus pour boire de la bière et des boissons bio…Votre mobilisation, n’est pas le problème, mais regardez-y de plus près !

Non seulement, les bonnes intentions ne sont pas suffisantes pour enrayer la dérive climatique, mais ces bonnes intentions serviront avant tout les bénéfices d’entreprises privées, comme Climax, comme Darwin !

Du Greenwashing tout comme ce lieu qui n’est rien d’autre que la plus belle vitrine de la mairie de Bordeaux en la matière !

Greenwashing, comme le partenariat de cette année de Climax avec le CIVB, le syndicat de  professionnels qui  fait la promotion d’une viticulture qui repose sur la chimie de synthèse. Dans le cadre de ce partenariat et de cette communication pour rendre acceptable ce qui n e l’est pas,  une conférence « viticulture et biodiversité » a eu lieu mardi 4 septembre dans les locaux du CIVB. Je me suis invitée à cette conférence où je n’étais pas conviée.

France Bleue Gironde Biodiversité et viticulture girondine : « Oui il y a une urgence »

Cette « Marche pour le climat » a néanmoins mobilisé environ 2000 personnes…

Bravo ! Très bien !….Et demain ??

C’est une des raison pour lesquelles j’ai tracté lors de cette marche : je suis convaincue que vous êtes nombreux à vous sentir concernés par la dérive climatique animés d’une réelle envie de faire quelque chose à votre niveau, et peut être aussi sensibles et/ ou concernés par l’utilisation des pesticides dans la viticulture bordelaise.  Le tract en pdf :   Halte aux écotartufferies

Halte aux écotartufferies_001

Alerte aux Toxiques  défend plusieurs idées très concrètes depuis plusieurs années pour lutter contre l’utilisation de pesticides dans la viticulture Bordelaise. Nombre d’autres organisations locales œuvrent à nos côtés en ce sens. Ces mesures s’intègrent parfaitement  dans la lutte contre le réchauffement climatique :   propositions plan actionpropositions plan action

Dans le Bordelais, l’usage de pesticides participe activement au réchauffement climatique, si vous êtes amateur de vin de Bordeaux, vous pouvez agir : Vous pouvez choisir de soutenir une viticulture respectueuse de la santé de l’homme et de l’environnement du producteur au consommateur en achetant des vins Bio ou en Bio-Dynamie

oh patron

Vous pouvez aussi nous soutenir !  l’association ne vit que grâce aux dons et adhésions, c’est aussi ce qui garantit notre liberté de parole.

Le prix de  l’adhésion est libre pour permettre à chacun de nous soutenir selon ses moyens.

1 Climax : le sous-texte et la vision -que je partage complètement- de cet établissement par Vincent Menauge, alias Visant Dessinateur de presse Bordelais, dessinateur et ami de l’association publiés sa page facebook le 5 septembre dernier :

« À Bordeaux, on a la chance d’avoir un super festival pour changer le monde entre neuneus branchouilles.
Traduction du synopsis officiel.
CLIMAX, L’ÉCO-MOBILISATION INCONTOURNABLE DE LA RENTRÉE BORDELAISE
Comprenez :
« Viens te toucher la nouille avec nous en te persuadant que boire de la bière bio en écoutant de la musique va faire reculer le changement climatique ».
Oyez, oh yeah ! Le festival Climax revient à ses fondamentaux pour une 4ème édition encore plus engagée et vibrante !
Comprenez :
« Il reste des fûts de l’an dernier à finir et on commence réellement à croire à nos âneries ».
Tandis que la biodiversité animale et végétale s’effondre sous nos yeux, amplifiant les phénomènes de migrations humaines, un sursaut de combativité et de fraternité s’avère indispensable.
Comprenez :
« Toi aussi sois un guerrier urbain du changement. Et quand tu auras terminé ta troisième pinte de bière bio, pense à aller t’indigner sur internet ».
Invitée d’honneur de cette édition, Dr. Jane Goodall évoquera son combat pour la survie des chimpanzés.
Comprenez :
« Là, on va parler d’une espèce plus évoluée que la tienne qui n’a pas besoin d’organiser un festival du greenwashing pour se donner bonne conscience ».
Du 6 au 9 septembre, rejoignez le WWF-France, Emmaüs Gironde, DARWIN, l’Eco-Système de la caserne niel , Jane Goodall Institute avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que des dizaines d’artistes et d’activistes mobilisés pour répondre aux principaux défis de notre siècle autour de conférences marquantes, de concerts exceptionnels et de soirées inoubliables ! Soyez-y
Comprenez :
« On aime bien l’idée de changer le monde, mais si tu nous donne tes sous, c’est mieux. En plus il faut finir les fûts de bière bio ».

De plus, certains des groupes bordelais qui jouent à Climax ce soir ont été programmés gratuitement cet été  par l’association Allez les filles dans le cadre de Relâche . Ce soir vous devrez payer 30€ pour les voir jouer.

Nicolas Casaux : Les marches mondiales pour le climat ou le triomphe de l’ingénierie sociale

Collectif pièces et main d’oeuvre : L’écobusiness de Darwin, leur évolution et la nôtre.

Rue 89 Bordeaux :  L’aménageur de Bastide Niel demande l’expulsion de Darwin au tribunal

 

Valérie Murat, Porte-Parole d’Alerte aux Toxiques.

 

 

2 réflexions sur “Halte aux écotartufferies ! Pourquoi je n’ai pas participé à la Marche pour le Climat.

    • Merci pour votre commentaire sur l’article même s’il est toutes fois une peu en dehors du sujet de cet évènement !
      Affirmer ou sous-entendre que le cuivre est toxique est fallacieux et ce, pour plusieurs raisons.
      Par ailleurs, cette affirmation est très souvent répandue et colportée par l’industrie chimique et ses trolls, bras armé de la désinformation et de l’industrie du doute.
      Vous voudrez bien trouver ci-après quelques éléments de réponse à votre commentaire et quelques liens vers des quelques documents plus techniques qui viendront les expliciter et les développer.

      Le cuivre peut être en effet toxique pour les sols, à certaines -hautes- doses.
      Pas pour les humains : le cuivre n’est pas classé pesticide CMR (Cancérogènes, Mutagène ou Reprotoxique) les plus dangereux sur le marché.

      Les effets sur la santé sont des démangeaisons, irritations ORL, encore faudrait-il plonger sa tête sur les buses du pulvérisateur…

      En France, la consommation de cuivre en viticulture biologique avoisine en moyenne 5 kg/ha/an en année à forte pression de mildiou (soit environ un an sur deux durant la première décennie du XXI siècle), avec de très fortes disparités entre régions :
      1,6 kgCu/ha/an en Alsace,
      5,6 kg en Val de Loire,
      et jusqu’à plus de 6 kg en Champagne, Midi-Pyrénées, Aquitaine ou Languedoc-Roussillon.
      En gironde elle avoisine 4kg/hectare/ an.
      Les variations interannuelles sont également marquées : la consommation moyenne française est ainsi de 3 kgCu/ha/an en année de faible pression maladie, contre 5 en année de forte pression.
      Les plus gros consommateurs en gironde de cuivre sont les vignerons en conventionnel qui s’inquiètent beaucoup de sa future ré homologation à la baisse, vraisemblablement à 4kg/hectare/an.
      M.Farges nous fait part de son inquiètude et de celle des professionnels en conventionnel à ce sujet à plusieurs reprises, dont notamment
      : https://alerteauxtoxiques.com/2018/03/10/retour-presse-sur-la-1ere-reunion-de-travail-au-civb/

      https://alerteauxtoxiques.com/2018/06/08/interview-c-et-l-bourguignon-cuivre/
      https://alerteauxtoxiques.com/2018/06/08/plaidoyer-pour-la-bouillie-bordelaise-franck-dubourdieu/
      https://alerteauxtoxiques.com/2018/06/08/interview-c-et-l-bourguignon-cuivre/

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s