Yaris, nouvel anti-oïdium classé C2 malgré la disponibilité à la vente de 5 préparations commerciales non CMR

Les autorités de règlementation continuent d’autoriser la mise sur le marché de pesticides suspectés de provoquer le cancer  alors que des produits de substitution existent.

En novembre 2016, l’ANSES a en effet autorisé la mise sur le marché d’un nouvel anti-oïdium le « Yaris », classé C2 Cancérogène suspecté et H351, susceptible de provoquer le cancer.

Extrait fiche e-phy Yaris :

YARIS_001

Fiche e-phy Yaris complète :  https://ephy.anses.fr/ppp/yaris

Le soufre utilisé en viticulture Bio est un anti-oïdium, mais la Substance Active de synthèse « Cyflufenamid » est un pesticide de synthèse non CMR, Cancérogène, mutagène, Rprotoxiques.

Elle est présente dans pas moins de 5 préparations commerciales de synthèse !

  • DYNALI
  • TAKUMI
  • NISSODIUM
  • CYFLODIUM
  • CIDELY TOP

Comment l’ANSES peut-elle justifier la mise sur le marché d’une nouvelle préparation commerciale classée cancérogène, alors que des produits de substitution non CMR existent et pas seulement pour la viticulture Bio, mais aussi pour la viticulture conventionnelle ?

 

Une réflexion sur “Yaris, nouvel anti-oïdium classé C2 malgré la disponibilité à la vente de 5 préparations commerciales non CMR

  1. Pingback: Retrait du Basta F1 de Bayer par l’Anses | Alerte aux Toxiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s